AccueilGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 26 Avril 2014: Orages de traîne cisaillés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Meteo78
Virga


Nombre de messages : 7
Localisation : Saint-Arnoult-en-Yvelines

MessageSujet: 26 Avril 2014: Orages de traîne cisaillés   Lun 28 Avr 2014 - 20:33

Bonjour à tous,

Deux jours après la dernière chasse, une nouvelle situation se met en place. La veille, c'était très peu engageant avec une LI entre 0 et -1K et une cape de 100J/kg, presque rien.

Cependant, le matin même les choses semblent plus intéressantes: une ligne de forçages bien phasé apparaît sur les modèles à mailles fines. La cape reste faible (500-700J.kg) mais la LI tire un peu plus avec jusqu'à -4K de modélisés. Le tout accompagné d'hélicité et de VV marqués.





Le facteur en plus est également l'arrivée d'une intrusion sèche très marquée à la 700hPa avec moins de 10% d'HR en dehors des cellules, ce qui est très bon pour l'organisation des orages si les nuages convectifs ne s'assèchent pas en passant au travers (se traduisant par une perte de la chaleur latente et donc de la convection).



On s'aperçoit aussi de l'arrivée d'un petit assèchement de l'air à l'arrière de la ligne mais à 2m cette fois avec le virage des vents à l'ouest à l'arrière. Ceci se voit bien sur la carte des Td:



Le début de cette situation est particulièrement... moche. Le ciel est totalement gris avec une humidité autour de 85%, de la brume accroche aux forêts. Seule une cellule semble se démarquer du lot, de forme arquée avec un noyau dur donnant déjà plus de 100mm/h.



Cette cellule ne ressemble vraiment à rien vu du plancher des vaches! Le ciel reste gris plombé avec un faible rideau de pluie et une petite base ascendante à l'avant. Pas de structure, rien.

1]


Le vent de sud fait lentement augmenter la température. Le thermomètre passe difficilement de +12°C à +14°C. La cellule semble se renforcer un peu.

2]


Soudain, c'est la douche! Véritable pluie tropicale à grosses gouttes avec une intensité de 100mm/h environ. La cellule garde son caractère arqué avec le noyau dur à l'ouest. Celui-ci se renforce jusqu'à 200mm/h. Sylvainmétéo se trouve juste dessous à ce moment là et me fait part d'un déluge mêlé de grêle avec des coups de foudre régulier.



Passant de l'autre côté de l'arc, je peux enfin voir ce fameux noyau dur. Il aspire les fumerolles à toute vitesse dans un air moite (la température n'a pas bougé sous la ligne). Les coups de foudre se produisent plutôt sur la gauche de l'image.

3]


Le noyau dur remonte lentement vers le nord tout en faisant pendre ses griffes certainement jusqu'au sol grâce aux fumerolles de la forêt située au loin. La foudre est régulière.

4]


La cellule se renforce très nettement et commence à virer au blanc sur le radar IC. Je décide d'aller à St-Arnoult qui se trouve aujourd'hui pile sur la trajectoire. J'économise donc kilomètres et carburant.

5]


Arrivé sur place, le ciel est magnifique avec un sillage turbulent aux lueurs verdâtres et un rideau de grêle derrière. Le tonnerre gronde fort.

6]


Il s'en suivra un lessivage en règle avec petite grêle et surtout une très forte pluie pendant environ 10-15min.



Après l'orage, la convection semble reprendre plus à l'ouest sur la ligne prévue par les modèles. Le Soleil revient et la température continue de monter, il fait +15°C au thermomètre de la voiture, les routes fument sous le soleil entre les grosses flaques d'eau qui se sont formées lors du premier orage.

Je rejoins Sylvain à Ymeray, le radar s'active sérieusement de la baie de Somme à Chartres. Nous allons vers la cellule située en queue de ligne, qui est généralement la mieux organisée.



Et, effectivement une belle cellule baignée de lumière nous y attend. L'intrusion sèche est arrivée et a purifié le ciel.

7]


En avançant dans la plaine qui s'échauffe au Soleil, les bourgeonnements se font de plus en plus marqués.

8]


La cellule arrive ensuite sur Chartres tout en prenant une allure de plus en plus menaçante avec des griffes vraiment développées.

9]


L'image radar montre bien le renforcement de la cellule en question.



Le ciel se pare de mammatus à l'avant de l'enclume, enclume qui commence à noyer les cellules situées plus au nord. Notre cellule prend donc toute l'énergie disponible sans partager avec les autres qui commencent à mourir.

10]


L'activité électrique s'éveille enfin, nous changeons alors de position pour nous situer plus près de la zone d'activité électrique.

...Un peu trop au nord. ça vient de taper à 600m sur la droite.

11]


Voilà qui est mieux. Les cisaillements sont à l'oeuvre et sculptent la cellule, la lumière devient dorée avec le Soleil couchant.

12]


Mais l'activité électrique reste maintenant exclusivement intra/internuageuse, la base prend un aspect circulaire des plus plaisant. Voici un exemple d'activité électrique observée sur deux captures vidéo.

13]


14]


La structure nuageuse laisse apparaître dans ses trouées claires une couleur verte caractéristique de la grêle.

15]


Et cette deuxième cellule arrive à domicile! lol



Les cisaillements sont bien visibles, sur cette image on peut voir le flux de sud-sud est pousser via la bande nuageuse située en partie haute de l'image tandis que l'on voit le flux d'ONO pousser dans l'autre sens sous la sorte d'arcus situé au fond .

16]


Et, la grêle ne tarde pas à arriver, elle est de relativement petite taille (0.7 à 1cm en moyenne). Le Soleil commence à passer sous l'orage alors que les éclairs traversent le ciel au zénith. Un nuage mur a fini par prendre forme sous la base ascendante.

17]


La structure disparaît rapidement dans le rideau de précipitations, nous décidons alors de suivre l'orage pour le coucher de soleil.

18]


Arrivé près de Limours, nous passons sous le sillage turbulent. La lumière est magique!

19]


Dessous, grêle de 1cm (rebondissant à un peu moins d'1m du sol), arc-en-ciel et ciel déchiré sont au menu. capture video.

20]


Après la grêle  jolie 

21]


La grêle au sol

22]


Le ciel est vraiment incroyable, malheureusement pour Sylvain, sa batterie tombera en rade à ce moment.

23]


Et un dernier rayon avant la nuit.

24]


Bilan: De magnifiques structures, des griffes d'enfer et même un nuage mur sous une averse de grêle éclairée par le Soleil! Des traînes comme celle-ci, j'en prendrais tous les jours!  top2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vincent Deligny
Administrateur


Nombre de messages : 7425
Localisation : Grenoble (38)
Matériel : Canon 5DMarkIII + 16/35 + 24/105

MessageSujet: Re: 26 Avril 2014: Orages de traîne cisaillés   Mar 29 Avr 2014 - 18:15

Un des plus beau ciel que j'ai pu voir en France! chanceux! bien joué Wink

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.storm-adventure.com
Olivier Moow
Virga


Nombre de messages : 13
Localisation : 78

MessageSujet: Re: 26 Avril 2014: Orages de traîne cisaillés   Mar 29 Avr 2014 - 21:59

Jolie série!
Je ne devais vraiment pas être loin ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fluidr.com/photos/57205547@N07/sets
Vincent_L
Administrateur


Nombre de messages : 1526
Localisation : Sommières (30)
Matériel : Nikon D300 + Pentax K10D

MessageSujet: Re: 26 Avril 2014: Orages de traîne cisaillés   Jeu 1 Mai 2014 - 14:23

Effectivement ça ressemble beaucoup aux photos d'Olivier et la lumière est terrible.

_________________
Mon blog photo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://meteomassifcentral.over-blog.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 26 Avril 2014: Orages de traîne cisaillés   

Revenir en haut Aller en bas
 
26 Avril 2014: Orages de traîne cisaillés
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Fryzeur :: Espace chasseurs d'orages :: Récits de chasse-
Sauter vers: